La castration ou stérilisation du chat

La castration ou stérilisation du chat
Animaux Santé des animaux

La maîtrise de la reproduction est le premier motif de consultation en médecine vétérinaire dans le monde. La castration ou stérilisation consiste à priver l’animal de sa fonction reproductrice, par voie chirurgicale ou médicale. En France, environ 80% des chats domestiques, mâles comme femelles, sont stérilisés. En effet, la stérilisation permet de réguler la population de chats et d’éviter des portées non désirées, de diminuer le marquage et l’agressivité des chats mâles ainsi que de supprimer les chaleurs des femelles.

Lors d’une consultation de pré-stérilisation, propriétaire et vétérinaire ont l’occasion de discuter des avantages et limites des différentes techniques de stérilisation. La stérilisation chirurgicale est la technique la plus employée, consistant en l’ablation des testicules chez le mâle (orchidectomie), et des ovaires chez la femelle (ovariectomie) parfois incluant l’ablation de l’utérus (ovario-hystérectomie). Dans certains cas, les frais peuvent être couverts par une assurance santé chat. La stérilisation est immédiate et irréversible, et réalisable à partir de 6-7 mois, au moment de la puberté de l’animal.

Elle permet de prévenir l’apparition de cancers de la prostate et des testicules chez le mâle, ainsi que diverses affections des voies reproductrices, comme des inflammations ou des hernies. Chez la femelle, la stérilisation prévient l’apparition de tumeurs mammaires, très agressives chez les chattes, ainsi que d’infections de l’utérus, les pyomètres. Le principal inconvénient rencontré suite à cette intervention est la prise de poids, favorisant l’apparition d’un diabète sucré. Il est donc nécessaire d’opter pour une alimentation hypocalorique suite à la stérilisation de son animal.

La stérilisation médicale est une alternative à la stérilisation chirurgicale, puisqu’elle permet une stérilisation provisoire de l’animal, par la pose d’un implant de desloréline. La stérilisation est provisoire puisque la fertilité de l’animal reprend après le retrait de l’implant. Certains cas d’infertilité irréversible ont cependant été rapportés. L’inconvénient majeur de cet implant est son délai d’activation s’élevant à 1 à 2 mois, pendant lesquels l’animal est encore actif sexuellement.

Vous avez d’autres questions concernant la santé de votre chat ? Animoscope vous aide à prendre les meilleures décisions pour préserver son bien-être en toute sérénité.

N’hésitez pas à contacter un vétérinaire proche de chez vous pour avoir toutes les informations sur cet acte, il saura vous aider au mieux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec