Les bienfaits des animaux de compagnie sur notre santé morale et physique

Les bienfaits des animaux de compagnie sur notre santé morale et physique
Animaux Non classé

Les animaux de compagnie, en plus d’être des compagnons de jeux et de sieste, ont des répercussions extrêmement positives sur notre santé, qu’elle soit morale ou physique.

Les bienfaits qu’ils nous procurent sont nombreux, variés et sont même utilisés comme méthode thérapeutique. C’est ce qu’on appelle la zoothérapie.

Voici une liste de bienfaits physiques et psychologiques que les animaux nous procurent.

Les bienfaits physiques

Avoir un animal (c’est davantage vrai avec un chien) favorise les activités physiques quotidiennes comme la marche, la course à pied, les jeux de ballon… et ce, quelle que soit la saison. Le risque d’obésité est donc moins important.

C’est également bon pour le cœur. En effet, quand on caresse un animal, on éprouve tout de suite un sentiment de bien-être. Ce sont nos endorphines qui se libèrent : notre rythme cardiaque et le taux d’adrénaline diminuent, notre respiration ralentit. Ces processus physiques diminuent le risque d’infarctus et des maladies cardio-vasculaires.

Les enfants qui grandissent en compagnie d’animaux auront par la suite de meilleures défenses immunitaires. De plus, si l’enfant a moins d’un an et qu’il est en contact avec un animal de compagnie, le risque de développer des allergies et/ou de l’asthme sera fortement réduit.

Les bienfaits psychologiques

Les animaux apportent un soutien moral et affectif.

Les enfants vont alors développer leur confiance en eux, leur sens des responsabilités, ce qui va favoriser leur bon développement psychologique.

Avoir un ou des animaux favorise l’ouverture et la sociabilité.

Les promenades dans les parcs, dans votre lotissement, dans votre résidence, les moments en salle d’attente chez le vétérinaire… tous ces moments permettent de rencontrer des personnes et favorisent les interactions sociales. Les animaux sont vecteurs de liens sociaux.

Pour les personnes en situation de handicap,  les chiens d’assistance, de guide ou les animaux de compagnie en général sont de réels alliés quotidiens et sont source d’éveil : ils rendent les sorties plus faciles (voire possibles), rendent plus autonomes, aident à construire un lien affectif fort et unique… La liste des bienfaits est encore longue.

S’occuper d’un animal fait gagner en estime de soi, car la personne prend le rôle de « celui qui prend soin de » et l’animal est dans le rôle du « celui de qui on s’occupe ». Cela marche aussi pour les personnes âgées.

En effet, aujourd’hui, de plus en plus de chiens sont formés et passent leurs journées dans des EPHAD, ce sont des chiens dits « médiateurs ».

Leur présence a un effet extrêmement positif sur les personnes âgées.

Les animaux leur apportent du réconfort, une distraction, un soutien moral, des sujets de conversation entre eux et développent leur sentiment de responsabilité.

Chez les personnes atteintes d’Alzheimer ou de démence, la médiation animale (zoothérapie) est de plus en plus utilisée, car elle présente de nombreux bienfaits.

La compagnie des animaux les rassure, réduit leur sentiment d’isolement, leur stress et leurs comportements parfois agités.

Dans certains cas, cela peut ramener à des souvenirs enfouis liés à d’anciens animaux de compagnie, la personne peut alors retrouver des moments de lucidité grâce à des gestes répétitifs et quotidiens qu’elle faisait auparavant, comme par exemple des caresses, nourrir son animal…

Les impacts positifs de la présence d’animaux au sein d’un établissement scolaire, d’un centre pénitencier ou même sur un lieu de travail ont également été prouvés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec