Les dangers au printemps pour les chiens et chats

Les dangers au printemps pour les chiens et chats
Animaux Santé des animaux

La saison du printemps est là ! La douceur et le soleil prennent place, les jours et le temps de promenades se rallongent, les animaux sauvages sortent de leurs abris et la vigilance à l’égard des animaux domestiques doit être accrue. 

En effet, nombreux sont les soucis potentiels qui arrivent avec les beaux jours. 

On vous explique les six dangers au printemps pour les chiens et chats.

Le retour des insectes et parasites

La saison des parasites et insectes est lancée ! Porteurs de maladies et nocifs pour la santé de votre animal, les insectes et parasites signent leur grand retour au printemps.

Il est primordial de protéger son compagnon en mettant en place dès l’arrivée du printemps une prévention (collier anti-tiques/puces, spray ou pipette) et en le traitant régulièrement avec des antiparasites.

La protection de votre animal passe aussi par votre surveillance, les promenades rallongées augmentent le risque d’attraper une tique, alors en rentrant d’une promenade, adoptez le réflexe de vérifier les poils de votre toutou en le brossant ou en le caressant.

Le jardin, niche aux dangers 

Si vous possédez un jardin, il est important de veiller à la sécurité de votre animal, les dangers y sont nombreux ! 

Rangez vos outils tranchants et produits de jardinage nocifs dans un endroit non accessible, un accident de sécateur ou une intoxication à l’engrais est vite arrivé ! 

Veillez à tenir loin de vous votre animal lorsque vous passez la tondeuse ou coupez des branches d’arbres.

Le retour de la piscine constitue également une menace. En effet, les risques sont nombreux : noyade, irritation, intoxication ou indigestion en cas d’abreuvement.

Il est donc important de le surveiller attentivement lorsqu’il rôde près de la piscine et de vous munir de dispositifs tels que des barrières, une bâche solide et sécurisée, une rampe pour animaux … 

Il existe plusieurs accessoires de protection (attention à ce que la solution soit adapté au gabarit et à l’animal que vous avez).

Les plantes et les fleurs dangereuses pour les animaux

La nature se réveille et la végétation est de retour, mais attention certaines plantes et fleurs sont un véritable danger pour vos amis les animaux !

Plusieurs plantes et fleurs d’apparence inoffensives sont toxiques pour les animaux, c’est le cas du muguet, du crocus, de l’hortensia, du ficus, du laurier rose…

Les fleurs à bulbes tels que les jacinthes, les tulipes ou les jonquilles représentent une vraie menace pour votre chien s’ils les ingèrent, il peut souffrir de nausées, vomissements et gênes respiratoires. 

Les lys sont extrêmement toxiques pour les chats, même l’eau dans laquelle les lys baignent représente un danger conséquent pouvant entrainer des crises d’épilepsie, une fièvre intense, une déshydratation, des tremblements… 

Surveillez votre chien dans les lieux fleuris et évitez d’avoir des plantes nocives pour votre animal dans votre jardin ou sur votre balcon.

En cas de suspicion de symptômes ou de doutes concernant l’ingestion d’une plante ou d’une fleur, consultez immédiatement votre vétérinaire. 

Le retour des allergies 

Le printemps invite le pollen et ses allergies, même pour nos animaux ! 

Les principales allergies qui touchent les chiens et les chats proviennent du pollen (pollinose) et malheureusement, comme pour les humains, elles ne peuvent pas être anticipées. Elles peuvent entrainer des réactions cutanées (chute de poil, démangeaisons et rougeurs en particulier aux extrémités), toilettage excessif, écoulement nasal…. 

En cas de doute ou après l’apparition des premiers symptômes, contactez votre vétérinaire qui se chargera du traitement à suivre.

Perte de poil intensive, risque pour votre animal

Nous sommes dans l’une des deux saisons ou le chien et le chat perdent le plus de poils : l’automne et le printemps.

Les animaux se débarrassent de leurs poils hivernaux et se préparent au climat estival, cela s’appelle la mue.

Ce qui par la suite va devenir un confort, la mue constitue un danger pour votre compagnon. Le léchage excessif de ses poils peut lui provoquer, si la quantité est trop importante, des vomissements, une gêne intestinale voire même une occlusion intestinale. 

Pour prévenir cette menace, il est nécessaire de brosser très régulièrement son animal ou d’adapter son alimentation pour que sa digestion des poils soit facilitée.

Fenêtres et balcons, un terrain de jeux dangereux

Nombreux sont les accidents de chutes chez les chiens et surtout chez les chats. 

Plus votre chien ou chat est jeune, plus il est curieux et aura envie de s’aventurer. 

Néanmoins, quel que soit l’âge de votre compagnon, il est impératif de sécuriser vos fenêtres et balcons afin de diminuer le risque de chute. 

Vous pouvez installer un filet ou une grille de sécurité (spécifique pour les animaux) sur votre balcon ; s’il y a des trous dans la barrière, veiller à les combler de la même manière. 

Concernant les fenêtres, il faut savoir que les oscillo-battantes sont plus dangereuses que les autres pour votre animal qui peut se retrouver coincé ! 

N’oubliez pas de fermer les fenêtres et baies-vitrées quand vous laissez votre animal seul à l’intérieur, et de rester proche de celles-ci lorsqu’elles sont ouvertes et que vous êtes présent. Si vous voulez encore plus le sécuriser contre une chute, vous pouvez lui mettre un harnais quand il est sur le balcon.

Si vous avez des questions ou interrogations sur les différents dangers pour votre animal, n’hésitez pas à contacter votre vétérinaire pour lui en parler.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec