Mon chat a l’œil qui coule : comment le traiter ?

Mon chat a l’œil qui coule : comment le traiter ?
Animaux Santé des animaux Vétérinaires

Vous avez remarqué que votre chat a l’œil qui coule ou encore « l’œil qui pleure » c’est-à-dire qu’il présente un larmoiement important, des yeux rouges ou encore des paupières gonflées. Les premiers signes d’un larmoiement excessif chez le chat sont généralement des traces disgracieuses, des poils voire la formation de croûtes au coin interne de l’œil. Cela traduit la plupart du temps un problème oculaire chez le chat dont il faut s’occuper.

Les explications à un écoulement oculaire anormal chez le chat peuvent être nombreuses.

  • Causes infectieuses

Ici, on pense volontiers à deux causes principales, que sont le syndrome du coryza d’une part, et la conjonctivite infectieuse. Dans les deux cas, l’origine peut être virale ou bactérienne et on constate des écoulements oculaires teintés du jaune au vert, assez épais.

En cas de coryza chez le chat, l’infection est suivie d’éternuements, d’écoulements nasaux, parfois de toux et / ou de fièvre. Heureusement, le coryza se soigne relativement bien s’il est pris à temps et il existe un vaccin pour limiter ses effets.

Dans le cas d’une conjonctivite, des rougeurs peuvent également apparaître. Un traitement oculaire peut être prescrit par le vétérinaire si le nettoyage des yeux et le temps ne suffisent pas à en venir à bout.

  • Causes traumatiques

La présence d’un corps étranger dans l’œil de votre compagnon à moustaches est une explication simple à un larmoiement soudain et plus fréquente qu’on ne le croit. Un corps étranger comme une peluche, une grosse poussière ou un petit insecte peuvent déclencher une réaction physiologique. L’écoulement lacrymal ne vise alors qu’à évacuer spontanément le corps étranger qui gêne le chat. S’il persiste, il conviendra cependant de le retirer de façon mécanique.

Un choc tel qu’un coup de griffe dans l’œil, lié à un éclat ou à une projection peut provoquer une inflammation de la cornée et être à l’origine du problème oculaire de votre chat. Dans le cas d’une inflammation, l’œil de votre chat rougit fortement. Le chat peut également ressentir une gêne ou une douleur plus ou moins importante, l’amenant à se frotter l’œil de toutes les manières possibles (avec les pattes, en cherchant le contact sur un meuble, etc.).

  • Causes inflammatoires ou allergiques

Une inflammation liée à une allergie peut résulter d’une exposition aux pollens ou encore à des produits toxiques (comme des vapeurs chimiques ou des aérosols irritants). En général, dans le cas d’une allergie, les deux yeux de l’animal sont touchés et coulent fortement.

Pour une réaction aux pollens, des traitements adaptés visant à soulager votre chat et à prévenir les allergies récurrentes existent, fort heureusement.

Les causes d’un écoulement excessif de l’œil peuvent être diverses, dans tous les cas nous vous conseillons de vous rapprocher de votre vétérinaire le plus rapidement possible pour établir l’origine du dysfonctionnement et mettre en place un traitement adapté.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec